Refus de Combat

Un point de règle obscur ? Un problème d'interprétation ?

Modérateurs: Vox populi, buxeria, Joarloc'h

Messagepar caranorn » Mer Juil 06, 2005 2:33 pm

Je ne vois pas vraiment pourquoi la valeur de combat du charactère désirant se replier avant le combat doive être plus grande que celle de son adversaire. Par contre, le mouvement est assez logique.

Donc mon point de vue serait.

1) Déclaration du recul directement après l'annonce du joueur opposé d'attaquer (melée) ce charactère (donc un moment précis de la phase de combat).

2) Il doit s'agir du premier combat annoncé contre ce charactère (un charactère ne peut reculer volontairement qu'une fois par phase de combat, ne peut donc plus le faire après un preier recul mais aussi plus le faire s'il a déjà été attaqué en melée par un autre charactère).

3) Le potentiel mouvement du charactère désirant se replier doit être supérieur à celui de tous les charactères désirant l'attaquer (l'attaquant doit annoncer les personnages (qui ne pourront pas participer à un combat antérieur... mais pourront avancer dans l'hex laisé vacant...)).

4) Considérer les règles de commandement et de morale (je ne les utilise jamais, mais généralement un combatant de doctrine Européenne ne peut se replier de cette façon uniquement s'il est commandé et en bonnemorale (les orientaux (Arabes, Turkomans et probablement Byzantins) par contre peuvent se repmlier qu'ils soient commandés où non (leur doctrine ne désaprouve pas ces replis, au contraire les encourage dans de nombreuses situations)).

5) Appliquer la règle d'infiltration aux charactères se repliant avec cette règle.

Si une troupe de fantassin en armures lourdes veut coincer la cavalerie légère de l'ennemi il faut la pousser dans des situations diffile au repli où même les acculer dans un endroit inaproprié pour leur doctrine (marécage, forêt, village, acculé à une rivière etc.). Bien sur c'est aussi une mauvaise et dangereuse idée pour le commandant d'une troupe légère et mobile de se placer si près d'un ennemi (le harrasement par les archers à cheval se fait à une distance qui rend l'option de l'infanterie de charger la cavalerie nulle (donc à 6-8 hex de l'infanterie)).

P.S.: Il se peut très bien que l'efficacité de l'infanterie pour utiliser leurs boucliers pour se protéger de ces tirs de harrasements n'est pas suffiseament pris en compte dans Cry Havoc, il semble certainements que des engagements de ce type en Moyen Orient contre des formations organisées d'infanterie ont souvent conduit à peux de pertes (par contre la cavalerie lourde était très vulnérable).
Marc aka Caran... ministerialis
Avatar de l’utilisateur
caranorn
Bailli
 
Messages: 319
Inscription: Mar Juin 07, 2005 1:09 pm
Localisation: Luxembourg

Messagepar Zorn » Mer Juil 06, 2005 10:45 pm

Merci pour ces éclairages Caranorn.

D'autres réactions ?

Et bien il ne reste plus qu'à rédiger proprement cette règle optionnelle...

Qui s'y colle ?
"Le bien si tu peux, le mal s'il le faut."

Adoubé Chevalier de Bois le Roi, le 6 juin de l'an de grâce 2009.

Skype : Zorn63
Avatar de l’utilisateur
Zorn
Roi
 
Messages: 1114
Inscription: Sam Juin 11, 2005 2:18 am

Messagepar elrindell » Ven Juil 08, 2005 12:49 pm

caranorn a écrit:Je ne vois pas vraiment pourquoi la valeur de combat du charactère désirant se replier avant le combat doive être plus grande que celle de son adversaire. Par contre, le mouvement est assez logique.


J'aurai inclu la valeur de combat pour refléter qu'un personnage avec une haute valeur de combat peut très bien obliger son adversaire à rester au contact en le harasssant continuellement, l'oblgigeant à rester sur la défensive sans réellement saisir une occasion de refuser le combat.
Savez-vous pourquoi les insectes se précipitent sur les éclairages artificiels ?
Pour les éteindre et laisser vivre les Fées ...
Elrindell
Avatar de l’utilisateur
elrindell
Chevalier
 
Messages: 149
Inscription: Lun Juil 04, 2005 9:53 am

Messagepar caranorn » Ven Juil 08, 2005 2:04 pm

elrindell a écrit:
caranorn a écrit:Je ne vois pas vraiment pourquoi la valeur de combat du charactère désirant se replier avant le combat doive être plus grande que celle de son adversaire. Par contre, le mouvement est assez logique.


J'aurai inclu la valeur de combat pour refléter qu'un personnage avec une haute valeur de combat peut très bien obliger son adversaire à rester au contact en le harasssant continuellement, l'oblgigeant à rester sur la défensive sans réellement saisir une occasion de refuser le combat.


Dans ce cas il faudrait differencier entre les personnages engagés depuis un tour ou plus et les personnages engagés ce tour ci. Ce qui voudrait dire l'utilisation de marqeurs additionnels. Placer un marqeur après chaque combat sur les charactères toujours engagés etc.

Mais je crois qu'un système utilisant uniquement les valeurs de mouvement serait préfèrable (puisque l'utilisation de marqeurs pour désigner les pions engagés où non serait probablement trop lent par rapport à son utilité).

P.S.: Je crois que j'avais oublié de te souhaiter la bienvenue sur le forum Elrindell. Tu est certainement un de ceux qui a relancé Cry Havoc ces dernières années surtout avec tes modules Fantasy. Donc bienvenue Elrindell.
Marc aka Caran... ministerialis
Avatar de l’utilisateur
caranorn
Bailli
 
Messages: 319
Inscription: Mar Juin 07, 2005 1:09 pm
Localisation: Luxembourg

Messagepar elrindell » Lun Juil 11, 2005 11:09 am

A mon avis, le recours à des marqueurs ne se justifient pas dans la mesure ou si un personnage se trouve en contact avec un hostile lors d'une phase de combat, je préfère considérer qu'ils sont tous les deux automatiquement en mêlée ou "en garde".
Savez-vous pourquoi les insectes se précipitent sur les éclairages artificiels ?
Pour les éteindre et laisser vivre les Fées ...
Elrindell
Avatar de l’utilisateur
elrindell
Chevalier
 
Messages: 149
Inscription: Lun Juil 04, 2005 9:53 am

Précédente

Retourner vers Litiges

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité