Retours sur scénarios

Guiscard est un jeu complet sur le thème des Normands en Italie du Sud et en Sicile au XIe siècle. Il est destiné à ceux qui voudraient jouer à Cry Havoc mais ne trouvent plus les boîtes originelles.

Re: Retours sur scénarios

Messagepar arnaudpp » Jeu Juin 04, 2015 7:07 pm

Déjà merci pour tous les retours.

buxeria a écrit:
arnaudpp a écrit:- infiltration et fenêtre : doit-on faire un test d'infiltration à travers une fenêtre ? on ne l'a pas fait car il nous parait difficile de placer un coup d’opportunité dans cette configuration.
La règle veut qu'on teste chaque fois que l'adversaire est en position d'attaquer; donc la réponse est oui. Il peut toujours donner un coup de couteau au travers de la fenêtre.


De ce dernier, j'ai je pense ma réponse à une autre question que j'ai posé ailleurs : il n'est pas possible de tirer au travers d'une fenêtre car tireur et ennemi sont au contact...
Hmmm, ca va changer pas mal de chose ca.

Pour les autres points, je répondrai plus en détail quand j'aurai un peu plus de temps.

A bientot pour un résumé de mes parties et sans doute d'autres questions :D
Avatar de l’utilisateur
arnaudpp
Chevalier
 
Messages: 123
Inscription: Mer Juin 08, 2005 12:17 pm
Localisation: Saint Maur - 94

Re: Retours sur scénarios

Messagepar arnaudpp » Sam Juin 06, 2015 5:56 pm

arnaudpp a écrit:
buxeria a écrit:
arnaudpp a écrit:- Tir offensif : comme pour les tirs défensifs, on les déclare tous en même temps je suppose ?
Pas nécessairement car il n'y a pas de mouvement adverse comme pour le tir défensif. Qu'est-ce qui te fait penser çà ?

c'est pour éviter d'avoir une différence avec le tir défensif, je tire, je regarde ce que ca donne, je réessaie, etc...


buxeria a écrit:
arnaudpp a écrit:PS : la V2 est-elle bien avancée ? a-t-on une idée de sa date de sortie (T3, T4, 2016, etc...) ?
Besoin d'aide pour avancer ?
Quelle V2 ? Les corrections de bug ont été intégrées dans Diex Aïe. Et les autres le seront dans la Magna Carta ou tout autre jeu suivant s'il est nécessaire de redonner les règles de base (ce ne sera pas le cas dans The anarchy qui est une extension. Les règles ne traiteront que des sièges (il y en a déjà pour une cinquantaine de page).

Je fais allusion au post du 6 mars :
**
La troisième réimpression de Guiscard arrivant en rupture de stock, nous travaillons sur une v2 du manuel de règles qui intégre toutes les remarques, corrections et suggestions faites depuis le lancement. il sera disponible en PDF sur CH Fan quand il sera prêt.
**
Avatar de l’utilisateur
arnaudpp
Chevalier
 
Messages: 123
Inscription: Mer Juin 08, 2005 12:17 pm
Localisation: Saint Maur - 94

Re: Retours sur scénarios

Messagepar buxeria » Sam Juin 06, 2015 11:00 pm

Nous avons intégré les corrections de bugs dans la v1.1 (disponible en PDF), mais nous avons-nous abandonné l'idée d'une V2. Les autres Modius ont été intégrées dans Diex Aïe.
Passionné !
Avatar de l’utilisateur
buxeria
Empereur
 
Messages: 2744
Inscription: Lun Juin 06, 2005 10:56 pm
Localisation: Raleigh, NC, USA

Re: Retours sur scénarios

Messagepar arnaudpp » Sam Juin 20, 2015 9:51 pm

Bonsoir,

avec mon copain de jeu, nous sommes en train de jouer le match retour du scénario 5 et voilà notre lot de question :
- j'ai considéré que pour les tireurs au niveau du muret, la ligne de tir partait du milieu du morceau de muret et pas du centre de l'hex, correct ?
- les hex de l'entrepot qui sont à cheval sur l'intérieur et l'extérieur, comment les gérer au mieux ? J'ai opté pour un seul côté, soit intérieur soit extérieur en fonction de la surface occupée.
- Attaque au travers d'une fenêtre : si le personnage est blessé, peut-il traverser s'il repousse l'adversaire suite à un combat ?
- un mouton au contact de l'ennemi, peut-on l'emmener ? J'ai considérer que non, mais ca gène bcp dans la cour.
- une précision sur les charges, peut-on charger même dans des terrains autres que clairs ? Je n'ai rien lu qui indique le contraire, mais j'ai un doute.
- un mouton à 4 de vitesse : j'imagine que l'on ne peut pas la trainer plus vite ?
- un mouton peut-il rentrer dans le bâtiment ? Suite à un recul en cascade, je l'ai autorisé.
- une question majeure sur la grange qui est en hauteur, un tireur situé la-haut, peut-il tirer dans la cour ? J'ai bien l'impression que oui, car il n'y a pas de mur.
Ce serait donc ouvert sur l'extérieur ?
- peut-on traverser et/ou rester sur un hex avec un marqueur Supply ?


A côté de ca, le scénario est très difficile pour le Normands, je pense qu'il est possible de capturer les moutons et de protéger sa fuite, mais prendre les pions supply, ca me parait compliquer. Ou alors de tenter d'éliminer tous les lombards ou presque.
Vos retours ?
Avatar de l’utilisateur
arnaudpp
Chevalier
 
Messages: 123
Inscription: Mer Juin 08, 2005 12:17 pm
Localisation: Saint Maur - 94

Re: Retours sur scénarios

Messagepar Lanfear » Mar Sep 29, 2015 3:05 am

Voici un compte rendu du scénario 3, "Plus qu'une rivière à traverser" :

'Nous n'étions plus très loin des navires, mais un berger capturé nous avais appris qu'un fort parti de sarrasins nous avait tendu une embuscade au prochain gué. Impossible de les contourner, ceux de Messines tomberaient sur notre dos. Messire Robert ne tergiversa pas. En bon homme d'action, il divisa notre troupe en deux pour forcer les mahométans à étirer leur forces. Nous comptions sur notre fougue et nos puissants chevaux pour forcer le passage, nos armures devant détourner les traits dont ne manqueront pas de nous accabler les archers ennemis.

la plupart des cavaliers Lombards qui s'étaient joints à notre troupe empruntèrent le gué le plus au sud de la colline où le gros de l'infanterie sarrasine s'était retranchée, accompagnée de quelques preux tel Tristan ou Onfrey. Nous autres Normands nous regroupèrent autour de Roger de Hauteville pour charger sur l'aile droite et écraser les archers & piétons rassemblés sur la berge.

La traversée de la rivière fut étonnamment facile, les javelots, flèches et lances de nos ennemis tombant trop court ou ricochant sur nos boucliers. Sans doute le soleil qui éblouissait les musulmans. Nous parvinrent au contact sans perte et purent assaillir les hommes de pied imprudemment avancés, les plus fougueux comme Arthur ou Gisulfo réussissant à charger l'ennemi. Malheureusement la berge escarpée, le courant rapide et nos monture lourdement chargées ne nous permirent pas une action coordonnée qui aurait été dévastatrice. Nous blessâmes et étourdirent quelques hommes, mais ne purent déboucher très loin avant que ne se manifeste la cavalerie de l'émir.

Celui-ci avait en effet laissé sa piétaille encaisser le premier choc et conservé sa garde en réserve à droite et à gauche de la colline. Nous furent assaillis par des cavaliers arabes qui ne craignirent pas de se précipiter sur nous du haut des pentes alors que notre aile droite atteignait à peine la plage. Le brave Drogon fut désarçonné et manqua de se noyer dans la rivière. Au pied de la colline, les piétons ennemis, qui avaient reconnu les couleurs de Hauteville en première ligne, se précipitèrent sur lui comme une nuée de sauterelle pour le désarçonner. Un champion nommé Sharif lança un défi à sire Odon et le chargea lâchement alors que sa monture se débattait sur la pente de la colline.
Heureusement, Tancrède veillait et lui enfonça sa lance dans le corps avec une telle vigueur que je jure d'avoir vu le fer fer ressortir de l'autre coté, ayant traversé corps et armure ! Sir Roger, nullement décontenancé, repoussait ses assaillants par de grand moulinets de son épée. Sur la droite, nos hommes tinrent bon, repoussant ou jetant même à terre les hommes de l'émir et créant une percée où ils s'engouffrèrent : il n'y avait en effet nul butin à gagner dans cette échauffourée et nous devions quitter les lieux au plus vite.

Sur notre gauche toutefois, les choses se passaient plus mal, car les sarrasins y avaient concentré la plus grande partie de leurs cavaliers : Kurhasani et rapide harceleurs berbères soutenus par les tireurs et piétons ayant réchappé à la charge initiale.Bien qu'une contre-charge menée par Gisulfo ait donné un peu d'espace au pied de la colline, les chevaliers peinaient à se déployer. Plusieurs tels Théobaldo ou le brave Arnolfo avaient été mis à bas de leurs montures. Celles-ci et celles des cavaliers ennemis désarçonnés ou tués créèrent une certaine confusion au milieu de la mêlée, mais déjà les soldats de l'émir se rapprochaient et des cavaliers parmi les plus hardis plongeaient dans les eaux de la rivière pour prendre notre armée à revers.

Impossible pourtant de soutenir notre aile gauche : Nous devions avancer et dégager un chemin pour sire Roger, cible privilégiée de l'ennemi. Ceux de Messines ont du promettre quelque prime pour sa capture ... ou sa tête, car les projectiles pleuvent sur lui - sans effet, par la grâce de Dieu. Nous établîmes alors un plan pour percer les minces lignes des sarrasins qui nous séparaient de nos navires : Pendant que Tancrède emmenait l'aile droite par la brèche déjà existante pour sécuriser le passage au pied de la colline, Roger et moi menèrent l'attaque sur les fantassins, profitant de l'élan de notre victoire pour longer le flanc de la colline, interdisant à la plupart des piétons adverses de nous accabler de leurs traits.
Le brave Arthur resta en arrière pour couvrir notre repli. Il ne tarda pas à recevoir d'ailleurs une méchante flèche qui perça son haubert. Mais pas suffisamment pour le tuer et il repoussa encore à lui seul nos ennemis qui s'approchaient pour la curée.

Mais ceux de la colline ne restèrent pas inactif lorsqu'ils virent Sire Roger sur le point de leur glisser entre les doigts : Ils lancèrent sur nous depuis les hauteurs leurs derniers cavaliers de réserve et rameutèrent les quelques fantassins qui couvraient le flanc droit de la colline. Je fis un rempart de mon corps et de ma monture à mon suzerain. Soudain mon cheval se déroba sous moi et je heurtais le sol avec violence. Les mahométans étaient sur moi ! Je crûs ma dernière heure arrivée et regrettais déjà de n'avoir pu me confesser avant de comparaître devant Dieu tout en combattant avec l'énergie du désespoir. Mais Sire Roger tenait bon et me criait de me relever tenant les cavaliers berbères à l'écart. Je parvins à retraiter sans trébucher et, avisant un magnifique cheval arabe dont le maître gisait au sol, le cou brisé par les sabots d'un destrier Normand, Je me glissait en selle; Le cheval fila comme le vent, me permettant d'échapper de justesse à mes poursuivant. En me retournant, je vit une dernière fois sire Arthur, entouré d'ennemi et faisait tournoyer sa lame tel son homonyme à la bataille de Camlann. Hélas, je fut le dernier à échapper à la nasse qui s'était refermée sur l'aile de sire Roger.

Néanmoins le fait que l'émir ait été obligé de dégarnir la colline offrit une opportunité à certains chevaliers de l'aile Lombarde de notre troupe. La majeure partie de ses membres se retrouvaient piégés, sans montures, dans un combat désespéré au milieu de la plaine; là tombèrent de braves chevaliers comme Onfroy, Théobaldo et d'autres. Mais certains, menés par Sire Romualdo et Sire Tristan, réussirent traverser la colline dépouillée de sa garnison pour échapper à leurs poursuivants.

Nous nous retrouvâmes quelques heures plus tard près de la crique ou des navires nous attendaient pour nous ramener en Calabre. Notre cœur était lourd d'avoir perdu tant de bons compagnons dans cette embuscade. Mais Roger de Hauteville est bien déterminé à revenir en Sicile avec de plus ample forces. et cette fois, ce sera pour rester
."

Récit de Guillaume le Jeune, chevalier normand de Calabre.

Bilan : Roger inclus, 8 Chevaliers seulement ont survécu à la bataille, qui a duré six tours, laissant une victoire marginale au joueur arabe. Cela s'est joué à peu de chose, car Gisulfo et Arthur ont bien failli parvenir à s'échapper également. Le scénario est (comme souvent) difficile pour le joueur Normand car mon adversaire connaissait moins bien les règles que moi (mais il apprend vite :) ) et n'a décidément pas de chance aux tirs - c'était un peu plus équilibré au cac. Le terrain est à nouveau peu propices aux charges, ce qui élimine une partie des avantages des chevaliers normands et rend peut-être leur rapport coût/efficacité déséquilibré. La règle d'avance après combat (+1/2 mouvement en ignorant le vaincu pour l'infiltration) est essentielle pour limiter l'engluement des Normands ... à condition de gagner ses combats !
La prochaine partie, test des hoplites.
Dernière édition par Lanfear le Mer Sep 30, 2015 12:59 pm, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Lanfear
Ecuyer
 
Messages: 97
Inscription: Lun Juin 20, 2011 12:02 am

Re: Retours sur scénarios

Messagepar buxeria » Mar Sep 29, 2015 6:45 pm

Voilà un compte rendu bien dans la veine de l'article de Casus Belli ayant lancé Cry Havoc en France en 1985 :D
As-tu utilisé les nouvelles tables de combat de The Anarchy ? Penses-tu que les chevaliers restent désavantagés ? Il pourrait être intéressant de tester ce scénario avec les bonnes vieilles tables de CH pour voir si le résultat est différent. Une autre solution est de changer le rapport de force général : Plus de Normands et moins d'arabes.
Passionné !
Avatar de l’utilisateur
buxeria
Empereur
 
Messages: 2744
Inscription: Lun Juin 06, 2005 10:56 pm
Localisation: Raleigh, NC, USA

Re: Retours sur scénarios

Messagepar Lanfear » Mar Sep 29, 2015 10:19 pm

Merci pour le compliment :) , c'est effectivement inspiré du style des articles de Casus Belli qui m'ont fait à l'époque commander la série Cry Havoc dans la foulée !

Nous avons utilisé les nouvelles tables d'Anarchy, mais je ne peux pas vraiment juger de leur effet : Beaucoup de combats se sont fait entre cavaliers, et les affrontement contre la piétaille ont fréquemment vus des rapports de force plus à l'avantage des chevaliers Normands. Sans compter que je cherchais plutôt les résultats "étourdis" (qui sonne mieux "qu'assommé" je trouve au vu de l'effet réel - "jeté à terre" est également une bonne description mais est un peu long à écrire ...) ou "recul" pour pouvoir profiter de l'avance après combat et m'enfuir.
En tout cas je n'ai pas eu de chevalier bêtement blessé en attaquant un malheureux fantassin nord africain, donc c'est plutôt positif. Pas de fantassin tués net non plus du fait de la configuration du terrain, mais un nombre significatif de victimes par infiltration dans les deux camps.

Pour l'équilibre du scénario, comme je le disais mon adversaire débute encore sur Cry Havoc (2° ou 3° partie), je lui ai donc laissé les arabes. Et effectivement, malgré une chance calamiteuse au tir et un engagement un peu trop tardif de sa cavalerie, il a réussi à arracher la victoire. Je ne pense pas qu'il faille nécessairement changer les effectifs, mais peut-être baisser les conditions de victoires Normandes.
D'une manière générale, dans les scénarios que j'ai testé sur Guiscard ou Dies Aiex, les Normands ont été à la peine. Peut-être les chevaliers sont-ils survalorisés ? En même temps le terrain leur était généralement défavorable dans la plupart des cas (sauf le scénario 1 de Guiscard et ça a été serré).
J'ai besoin de faire quelques tests de plus, je ne joue hélas pas si souvent à CH :oops:
Dernière édition par Lanfear le Mer Sep 30, 2015 1:01 pm, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Lanfear
Ecuyer
 
Messages: 97
Inscription: Lun Juin 20, 2011 12:02 am

Re: Retours sur scénarios

Messagepar buxeria » Mer Sep 30, 2015 12:34 am

Lanfear a écrit: Peut-être les chevaliers sont-ils survalorisés ?

C'est une bonne question. J'ai réutilisé la table de points de Croisades mais le passage d'un rapport de force à un différentiel les rend peut-être trop chers, ce qui expliquerait certains des problèmes d'équilibre rencontrés. J'investigue...
Passionné !
Avatar de l’utilisateur
buxeria
Empereur
 
Messages: 2744
Inscription: Lun Juin 06, 2005 10:56 pm
Localisation: Raleigh, NC, USA

Re: Retours sur scénarios

Messagepar Lanfear » Mer Sep 30, 2015 1:12 am

C'est la question que je me pose également. Sur CH/Siège/Croisades un chevalier a généralement une dizaine de points de défense (+1 armure). Avec des fantassins qui plafonnent souvent à 10-12 en attaque et l'absence de décalage de colonne vers la droite à plusieurs, difficile d'obtenir des rapports de force vraiment meurtrier pour le chevalier avec une DEF moyenne de 12/13. Ne parlons des chevaliers à 15+ en défense qui sont de véritables divisions panzer à eux tout seul (les écuyers étaient un peu plus jouables) ...

Exemple :

3 fantassins avec un total de 32 en attaque (ce qui est déjà très honorable) attaquent un chevalier à 12 en défense (+1 au dé).

Ancienne Table Cry Havoc : Rapport de 2/1 (c'est qui n'est déjà pas mal) et 0 chances sur 10 de désarçonner le cavalier lourd, 30% de le faire reculer, pour 20% de résultats négatifs pour l'assaillant, dont 10% de chance d'être blessé.
En général, l'infanterie devait, donc plutôt compter avec les reculs, ou des tirs chanceux pour se débarrasser du chevalier lourd.

Sur la table de Guiscard : On est à +20 de différentiel, et le même cavalier en armure a ... 50% de chance de subir un résultat négatif ! Sans compter 20% de chance de recul et seulement 10% de chance de faire reculer l'ennemi. impossible de blesser les fantassins !
La table de The Anarchy ne change pas la donne.

Exemple inverse :

Le même chevalier attaque (25 en ATT) un des fantassins avec une défense de 7 sans armure.

Ancienne Table Cry Havoc : Rapport de 3/1, pas de test d'infiltration des autres fantassins qu'il n'attaque pas; il y a 30% de résultat négatif pour le défenseur, 40% de recul et 20% de résultat négatifs pour l'assaillant.

Guiscard : Différentiel de 25-7 = +18. On obtient des proportions de risque identiques.

Dans les deux cas, la létalité des tables a augmenté. (Suite plus tard, fatigué snooze )
Avatar de l’utilisateur
Lanfear
Ecuyer
 
Messages: 97
Inscription: Lun Juin 20, 2011 12:02 am

Re: Retours sur scénarios

Messagepar Lanfear » Mer Sep 30, 2015 9:24 pm

Je me suis endormi devant mon post ... trop crevé :wink: .

Bon, je termine et je corrige :

Exemple inverse :

Le même chevalier attaque (25 en ATT) un des fantassins avec une défense de 7 sans armure.

Ancienne Table Cry Havoc : Rapport de 3/1, pas de test d'infiltration des autres fantassins qu'il n'attaque pas; il y a 30% de résultat négatif pour le défenseur, 40% de recul et 20% de résultat négatifs pour l'assaillant.

Guiscard : Différentiel de 25-7 = +18. Il y a 60% de résultats négatifs pour le fantassins, 20% de recul et 20% de résultat négatifs pour l'assaillant. (plus de blessure sur Anarchy, merci la nouvelle table) . Par contre il faut faire des test d'infiltration contre les fantassins que le chevalier n'attaque pas (10% de chance d'être blessé à chaque fois de mémoire)

La létalité de la table contre les cavaliers a nettement augmenté avec le différentiel. Ce n'est pas forcément une mauvaise chose, car sans archer ou arbalétrier, difficile de coucher sir Richard avec de la piétaille sur CH/Croisade ! On observe la même courbe pour les piétons. Ces derniers ont cependant l'avantage d'être plus nombreux : Pour le prix d'un Sarlon (48), je peux acheter 5 (!) lanciers sans armure Nord Africains. 4 suffisent pour produire le résultat ci-dessus. donc même s'il me charge et tue le premier, je peux submerger le chevalier avec les survivants.
Avatar de l’utilisateur
Lanfear
Ecuyer
 
Messages: 97
Inscription: Lun Juin 20, 2011 12:02 am

Re: Retours sur scénarios

Messagepar buxeria » Ven Oct 02, 2015 5:19 am

Je propose de modifier la table d'achat des chevaliers pour passer d'un coût de [ATT + 2DEF] à [ATT + DEF]. Qu'en pensez-vous ?
Passionné !
Avatar de l’utilisateur
buxeria
Empereur
 
Messages: 2744
Inscription: Lun Juin 06, 2005 10:56 pm
Localisation: Raleigh, NC, USA

Re: Retours sur scénarios

Messagepar Lanfear » Lun Déc 28, 2015 8:47 pm

(réponse tardive). Bonne idée. Autre possibilité, si on veut garder un peu l'aspect "Panzer" du chevalier (plutôt historique en fait, je pense, le moyen-âge au sens large étant l'âge d'or des troupes montées) est de demander des différentiels plus élevés pour les mêmes résultats sur la table des cavaliers, ce serait possible pour les cavaliers vu leurs fort potentiel d'attaque (et de charge), plus dur pour la piétaille.
Avatar de l’utilisateur
Lanfear
Ecuyer
 
Messages: 97
Inscription: Lun Juin 20, 2011 12:02 am

Re: Retours sur scénarios

Messagepar Gollum51 » Dim Jan 03, 2016 12:18 pm

arnaudpp a écrit:Bonsoir,

avec mon copain de jeu, nous sommes en train de jouer le match retour du scénario 5 et voilà notre lot de question :
- j'ai considéré que pour les tireurs au niveau du muret, la ligne de tir partait du milieu du morceau de muret et pas du centre de l'hex, correct ?
- les hex de l'entrepot qui sont à cheval sur l'intérieur et l'extérieur, comment les gérer au mieux ? J'ai opté pour un seul côté, soit intérieur soit extérieur en fonction de la surface occupée.
- Attaque au travers d'une fenêtre : si le personnage est blessé, peut-il traverser s'il repousse l'adversaire suite à un combat ?
- un mouton au contact de l'ennemi, peut-on l'emmener ? J'ai considérer que non, mais ca gène bcp dans la cour.
- une précision sur les charges, peut-on charger même dans des terrains autres que clairs ? Je n'ai rien lu qui indique le contraire, mais j'ai un doute.
- un mouton à 4 de vitesse : j'imagine que l'on ne peut pas la trainer plus vite ?
- un mouton peut-il rentrer dans le bâtiment ? Suite à un recul en cascade, je l'ai autorisé.
- une question majeure sur la grange qui est en hauteur, un tireur situé la-haut, peut-il tirer dans la cour ? J'ai bien l'impression que oui, car il n'y a pas de mur.
Ce serait donc ouvert sur l'extérieur ?
- peut-on traverser et/ou rester sur un hex avec un marqueur Supply ?


A côté de ca, le scénario est très difficile pour le Normands, je pense qu'il est possible de capturer les moutons et de protéger sa fuite, mais prendre les pions supply, ca me parait compliquer. Ou alors de tenter d'éliminer tous les lombards ou presque.
Vos retours ?



Bonjour.
J'ai quelques questions identiques à celles de Arnaudpp (en particulier sur le fonctionnement général de la grange) et je n'ai pas trouvé les réponses dans le forum. Quelqu'un aurait des réponses?
Merci,
Hervé (pas le boss, mais celui qui ne saurait dessiner des chevaliers qu'en bonhomme fil de fer...)
Ps: j'ai un cousin tondeur de mouton, donc à mon avis oui le mouton a des petites pattes à 4pts de mouvement et il peut rentrer dans un bâtiment :)
What is your name? What is your quest? What is your favourite colour?
Avatar de l’utilisateur
Gollum51
Bourgeois
 
Messages: 36
Inscription: Mar Déc 17, 2013 10:34 am
Localisation: Bavay (59)

Re: Retours sur scénarios

Messagepar arnaudpp » Jeu Avr 28, 2016 10:29 pm

Bonjour,

je suis en train de compiler les diverses questions / réponses sur des posts de Cry Havoc Fan et de Strat et je veux bien qq éclaircissements par rapports à mes dernières questions :mrgreen:

Arnaud
Avatar de l’utilisateur
arnaudpp
Chevalier
 
Messages: 123
Inscription: Mer Juin 08, 2005 12:17 pm
Localisation: Saint Maur - 94

Re: Retours sur scénarios

Messagepar buxeria » Ven Avr 29, 2016 2:52 am

Euh, est-ce que tu fais référence à ton message du 20 juin ?
Si oui, quelles sont les questions restées sans réponse ?
Passionné !
Avatar de l’utilisateur
buxeria
Empereur
 
Messages: 2744
Inscription: Lun Juin 06, 2005 10:56 pm
Localisation: Raleigh, NC, USA

PrécédenteSuivante

Retourner vers Guiscard

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron