INAKAN : Rapport de Campagne Stratégique.

Le moteur de jeu permettant de jouer sur Internet en direct, comme si vous étiez autour d'une table.

Modérateurs: buxeria, Joarloc'h, Vox populi

INAKAN : Rapport de Campagne Stratégique.

Messagepar Santino » Ven Mar 31, 2006 7:24 pm

L'objet de cette rubrique est de proposer* un compte-rendu de la campagne INAKAN qui se développe actuellement sous Vassal.

Le parti-pris est ici non de relater en détail les différentes actions d'un tour stratégique mais plutôt de proposer une synthèse narrative des différentes séances ou séquences logiques de jeu. D'autre part, le choix d'un récit subjectif noircira parfois légèrement le rôle de certains joueurs, mais sans jamais passer sous silence leurs grands mérites stratégiques.
Enfin, la profusion de noms japonais du XVI° siècle pouvant gêner la bonne compréhension des événements, je pense que notre complice Joarloc'h insérera - quand il pourra - 1 ou 2 captures d'écrans de la carte stratégique dans le récit.
* à la demande générale de l'ami Louvois :wink:

Santino

PS : sauf précision contraire, les haiku ( poèmes japonais ) qui émaillent la narration sont l'oeuvre du grand Basho Matsuo ( 1644 - 1694 ).




Aide à la lecture :
Cet aide vous permettra de lire les noms japonais avec une prononciation proche du Nihongo.
Organisation : Mot japonais = [prononciation francophone]


Clans - Personnages
Basho Matsuo = [Bacho Matsuo]
Miyoshi = [Miiochi]
--> Miyoshi Naga = [Miiochi Naga]
Ikimachi = [Ikimatchi]
Nezumi = [Nézoumi]
--> Kitsune Ikaru = [Kitsuné Ikarou]
Omura = [Omoura]
--> Hideo Satomi = [H-idéo Satomi]

Géographie - Îles
Honshu = [H-onechu]
Kyushu = [Kiouchou]
Shikoku = [Chikokou]

Géographie - Provinces
Suo = [Souo]

Géographie - Agglomérations
Funaï = [Founaïe]
Ichikassen = [Itchikassén]
Iwami = [Iouami]
Kozijima = [Kozidjima]
Moji = [Modji]
Tapate = [Tapaté]
Yamagushi = [Iamagouchi]

Divers
Daïmyo = [Daïemio]
yumi = [ioumi]



Remarque : Veuillez s'il vous plaît ne mettre aucun commentaire dans cette rubrique, afin de ne pas casser la trame litéraire de notre ami Santino. Merci. :)
Des commentaires et réactions peuvent être postées ICI.
Dark Jor
Dernière édition par Santino le Mar Mai 16, 2006 9:55 am, édité 3 fois.
Avatar de l’utilisateur
Santino
Empereur
 
Messages: 1564
Inscription: Mer Juin 22, 2005 10:50 pm
Localisation: Strasbourg

Messagepar Santino » Ven Mar 31, 2006 7:35 pm

Les chroniques d'INAKAN

Je m'appelle Hideo Satomi. Il y a peu encore, j'étais Daïmyo du vénérable Clan Omura, goûtant chaque jour à la délectable ivresse de la puissance. Aujourd'hui, c'est au passage d'autres maîtres que mes anciens sujets courbent l'échine. Pour d'autres maîtres que s'ouvrent les portes de la forteresse de Moji, déversant des dizaines de guerriers pour qui mon nom a cessé d'être une raison de mourir. Pour d'autres maîtres, dans la douceur des jardins intérieurs, que se parent les cerisiers et celles qui furent mes concubines les plus chères.
Le pouvoir ne s'attache à nul homme, mais tous s'accrochent désespérément à lui. Pour qui ne lâche prise à temps, à jamais se ferme la Voie du Sabre.

Premier jour de printemps.
Je continuer de songer
A la fin de l'automne.
Avatar de l’utilisateur
Santino
Empereur
 
Messages: 1564
Inscription: Mer Juin 22, 2005 10:50 pm
Localisation: Strasbourg

Messagepar Santino » Ven Mar 31, 2006 7:59 pm

[ Situation initiale, tours 17-19 ]

C'est sur le Poisson-Chat Kyushu, au printemps de l'année du Dragon, que s'allumèrent les premiers feux de la guerre. Trois Daïmyos s'y partagaient alors le pouvoir, à commencer par Miyoshi Naga du Clan Miyoshi qui, à force de menaces et de sièges interminables, avait pris le contrôle de toute la partie Sud de l'île. Le Nord restait entre les mains des Clans Ikimachi et Omura, dont les anciennes querelles s'étaient tues pour faire front commun au péril Miyoshi.
Alors que de puissantes armées convergeaient vers les frontières, un premier accrochage opposa les avants-gardes des Clans Ikimachi et Miyoshi près du village d'Ichikassen. L'infériorité numérique et le manque de yumis [ archers longs ] des forces Miyoshi ne leur laissait que peu de chances : soumises à une véritable grêle de traits, elles refluèrent dans le plus grand désordre, laissant plusieurs morts sur le terrain. Ne pouvant exploiter leur victoire du fait de la proximité du corps de bataille ennemi, les forces Ikimachi commencèrent à glisser vers l'Est d'où arrivaient, coupant péniblement à travers l'épine dorsale du Poisson-Chat, les renforts Omura. Entre les trois armées désormais cantonnées dans une dangereuse proximité, un affrontement généralisé semblait inévitable.
C'était toutefois compter sans les événements qui, au même moment, se nouaient sur les Poissons-Chats Shikoku et Honshu. Redoutant les effets à long terme d'une entente entre les clans du Nord, le rusé Miyoshi avait obtenu l'alliance du puissant Clan Nezumi. Son Daïmyo, Kitsune Ikaru, possédait toute la partie septentrionale de Shikoku et projetait depuis longtemps de s'emparer des immenses richesses sises sur Honshu. Ce qu'il entreprit de faire en lançant un corps expéditionnaire à travers les détroits, mettant la ville de Kozijima en état de siège. Au même moment, mais à plusieurs dizaines de kilomètres vers l'Ouest, débarquait une force d'invasion du Clan Ikimachi : peu désireux de laisser leur nouvel ennemi s'étendre sans limites et décidés à établir leur propre tête de pont au plus vite, les Ikimachi firent porter tous leurs efforts contre Yamagushi, capitale de la province de Suo. Malgré quelques frileuses tentatives de blocus naval de la part des deux camps, les villes acculées à la famine se rendirent sans combats au bout de quelques semaines. La course pour Honshu était désormais lancée.
Sur Kyushu, la progression de l'armée Omura se faisait chaque jour plus hésitante. L'imminence d'un débarquement du Clan Nezumi sur ses arrières exposés préoccupait fortement Hideo Satomi, qui ne pouvait se résoudre à laisser la défense de ses terres à quelques jonques armées. Arrivaient également les nouvelles de l'assaut lancé victorieusement par Kitsune Ikaru contre la mine d'Iwami. La maigre garnison avait livré une résistance héroïque contre des forces bien supérieures, leur infligeant même de lourdes pertes, mais l'entraînement et la détermination des guerriers Nezumi avaient fini par avoir le dessus. Ivres de fureur, ils avaient alors massacré tous les civils présents, marquant à jamais leur victoire d'infamie.

Herbes de l'été.
Des valeureux guerriers
La trace d'un songe.
Avatar de l’utilisateur
Santino
Empereur
 
Messages: 1564
Inscription: Mer Juin 22, 2005 10:50 pm
Localisation: Strasbourg

Messagepar Santino » Jeu Avr 13, 2006 9:45 pm

[ Tours 20-22 ]

Ce fut en quelques mots qu'un coureur du Clan Omura apprit au général Ikimachi la défection de ses alliés. L'armée d'Hideo Satomi rebroussait chemin, reprenant honteusement la direction de ses États sans avoir versé le moindre sang, et laissant les forces Ikimachi dans une position extrêmement délicate. Substantiellement réduites au profit de l'effort militaire lancé sur le Leviathan Honshu, elles ne pourraient espérer tenir très longtemps le choc face à la puissance concentrée et grandissante du Clan Miyoshi.
La suite des événements devait néanmoins donner amèrement raison à Hideo Satomi. Incapable de s'accorder sur une stratégie navale cohérente, la flotte combinée des Clans Omura et Ikimachi échoua lamentablement dans sa tentative d'intercepter un corps expéditionnaire Nezumi pourtant lancé droit sur Kyushu ( Gorodoff, reviens ici ! :evil: :lol: ). Ce n'est qu'après le débarquement qu'elle parvint à rejoindre la force d'invasion, provoquant une bataille navale qui s'acheva en désastre complet : toutes les jonques de la flotte combinée furent envoyées par le fond, alors que leurs adversaires s'en tiraient sans aucun dommage. Kitsune Ikaru avait de quoi jubiler : la maîtrise des mers lui revenait grâce à l'incurie de ses ennemis, et ses troupes avaient pris pied au coeur du territoire Omura. Renonçant à assiéger la ville de Funaï, qui déjà se préparait au pire, l'armée Nezumi entreprit de remonter la côte de Kyushu à la rencontre de celle d'Hideo Satomi qui débouchait des derniers contreforts de l'épine dorsale. Au même moment, Miyoshi Naga détachait une partie de son corps de bataille principal vers l'Est et les arrières d'Hideo Satomi, appliquant visiblement un plan mûri de longue date avec une synchronisation sans failles.
Alors que se jouaient des coups d'importance cruciale sur le dos du Poisson-Chat Kyushu, la guerre sur le Leviathan Honshu semblait s'enliser. Une série de manoeuvres et contre-manoeuvres d'intimidation sur les nouvelles frontières des Clans Nezumi et Ikimachi resta sans grands effets, sinon un bref accrochage aux abords de la localité de Tapate. Plusieurs volées de flèches et une charge d'infanterie bousculèrent sèchement les forces Ikimachi, mais cette rapide victoire ne fut pas exploitée. Les morts de la journée, leurs yeux fixés vers le ciel pour l'éternité, ne devaient y voir aucune différence.

Le printemps passe.
Les oiseaux crient,
Les yeux des poissons portent des larmes.
Avatar de l’utilisateur
Santino
Empereur
 
Messages: 1564
Inscription: Mer Juin 22, 2005 10:50 pm
Localisation: Strasbourg

Messagepar Santino » Mar Mai 09, 2006 6:43 pm

[ Tours 23-26 ]

Les cendres de la dernière bataille livrée en ces lieux rougeoyaient encore lorsque Ichikassen devint la scène d'un nouvel affrontement entre les Clans Ikimashi et Miyoshi. Ce dernier, faisant opérer une brusque volte à ses troupes aventurées vers l'Est, s'était jeté toutes forces réunies sur l'unique armée de son adversaire. S'ensuivit un combat long et incertain, dans lequel l'infanterie Miyoshi se lanca aussitôt à l'assaut des lignes Ikimashi opportunément protégées par un long muret de pierre. Confrontée à l'inévitable pluie de flèches venue l'accueillir à découvert, la progression fut bientôt enrayée, chaque guerrier se préoccupant désormais de trouver refuge qui derrière un arbre, qui dans une dépression de terrain. Cependant, les volées de traits avaient prélevé leur tribut des deux côtés, et la menace de voir arriver à tout moment de substantiels renforts ennemis décida finalement Ikimashi à abandonner le champs de bataille. Malgré un léger succès tactique, les pertes ayant été plus lourdes chez l'assaillant, ses troupes étaient pourtant repoussées toujours plus au Nord, et Miyoshi Naga pouvait désormais considérer ses frontières comme dégagées de toute menace imminente.

Pendant ce temps, sur l'autre versant de l'épine dorsale de Kyushu, l'armée Omura se repliait lentement vers le coeur de ses Etats, poliment raccompagnée par celle des Nezumi. Remontée qui permit d'ailleurs à cette dernière de recevoir des chariots de ravitaillement de ses alliés Miyoshi, alors que tous les soldats disponibles s'armaient dans la capitale des Omura, Moji. Il était plus que temps de s'alarmer, la victoire récente de Miyoshi Naga lui permettant désormais de détacher de forts contingents vers l'Est en direction de son allié. Le nombre de corps d'armées impliqués dans la manoeuvre laissait aisément deviner qu'il ne s'agissait cette fois-ci nullement d'une diversion.

Sur le Leviathan Honshu, le Clan Ikimashi jouait désormais son avenir. Ses forces rassemblées furent lancées sur les mines d'or de Tatsumi, dont la production lui permettrait d'assoir son assise financière et d'affaiblir d'autant son adversaire direct sur l'île, le Clan Nezumi. Sentant la menace, ce dernier fit lui aussi converger ses forces sur Tatsumi, acceptant la bataille rangée que lui offrait son adversaire. Loin de là, bien loin à l'Est de tous ces événements, les habitants d'Echigo découvraient à leur réveil qu'un contingent Omura avait pris pied sur leur province à l'issue d'une longue et improbable circumnavigation. La guerre ne sourit-elle pas à tous, au sage qui l'attend depuis toujours comme au sot qui pense qu'elle n'épargnera que les siens ?

D'Ouest ou d'Est
Sur les plants de riz
Bruit de vent
Avatar de l’utilisateur
Santino
Empereur
 
Messages: 1564
Inscription: Mer Juin 22, 2005 10:50 pm
Localisation: Strasbourg

Messagepar Santino » Lun Juin 26, 2006 12:01 pm

[ Tours 27-31 ]

Longtemps indécise, la lutte pour le Leviathan Honshu semblait peu-à-peu tourner à l'avantage du Clan Ikimashi. Un affrontement meurtrier aux portes des mines de Tatsumi avait finalement obligé Kitsune Ikaru à abandonner ces dernières à leurs maigre garnision et à la fidélité douteuse de ceux dont le sang baignait encore ses mains. Son adversaire pouvait désormais investir le reste de la province sans véritable opposition. Privé de sa principale source de revenus sur l'île et confronté à des forces numériquement supérieures, le Clan Nezumi y conservait néanmoins une tête de pont solide grâce à la ville portuaire de Kozijima : Kitsune Ikaru restant seul maître des océans, cette forteresse ne serait emportée que de vive force et avec l'assurance de lourdes pertes pour l'attaquant.

Quant au Poisson-Chat Kyushu, il restait à corps défendant l'objet de toutes les attentions meurtrières. Hideo Satomi profita de la dispersion de ses adversaires en marche pour tomber, toutes forces réunies, sur le corps de bataille Nezumi. Décimant les troupes adverses grâce à des tirs d'une précision incroyable, l'armée Omura refusa inexplicablement de pousser son avantage et d'achever un ennemi isolé par la non-intervention de son allié Miyoshi. Satisfait de sa démonstration de force, Hideo Satomi se retira vers le Nord, laissant ses adversaires libres d'assiéger Funaï. Une forêt de bannières se dressa bientôt tout autour des murs de la ville, encore grossie par le débarquement d'un deuxième corps Nezumi. Hideo Satomi ne semblait manifester aucun intérêt pour le sort de sa fraîche conquête : Funaï s'aplatirai certainement toute entière devant ses ennemis, comme elle avait si bien su le faire à son passage quelques semaines plus tôt.

Seuls comptaient les rares nouvelles en provenance de l'Est, là où les soldats Omura foulaient désormais la tête du Leviathan Honshu. La chute imminente d'Echigo n'y serait qu'un début, et tous connaîtraient bientôt la loi des Seigneurs de Guerre. Ainsi rêvait Hideo Satomi. Ainsi son armée restait-elle l'arme au pied, inutile, tel le corps attendant le retour de l'esprit égaré.
Avatar de l’utilisateur
Santino
Empereur
 
Messages: 1564
Inscription: Mer Juin 22, 2005 10:50 pm
Localisation: Strasbourg


Retourner vers Vassal

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron