Une idée sotte et grenue?

Projet de règles adaptées par Stéphane de Vaulx avec version unifiée des pions.

Modérateur: Stephane de Vaulx

Messagepar Louvois » Mer Oct 20, 2010 11:06 pm

Stephane de Vaulx a écrit:ce qui pose un problème avec la table classique, car cette définition ne marche pas : vu qu'un défenseur peut potentiellement blesser l'attaquant.


en quoi ca pose problème ? dans la vraie vie c'est possible
VITAM IMPENDERE VERO, JUVÉNAL, satire IV, v. 91
Avatar de l’utilisateur
Louvois
Roi
 
Messages: 1309
Inscription: Sam Nov 12, 2005 12:51 am
Localisation: le coeur en Artois, le corps à Paris

Messagepar Stephane de Vaulx » Jeu Oct 21, 2010 9:02 am

Oui, mais la définition : attaque = capacité à infliger des dégâts et défense = capacité à les éviter ne collent plus trop

C'est pourquoi je propose une table qui permettrait uniquement de voir si une attaque réussit (donc avec rien, défenseur recule, défenseur assomé, défenseur blessé, et défenseur tué), sans résultat négatif pour l'attaquant.

Par contre, action simultanée: chaque quand effectue un jet sur la table. Ce qui peut effectivement conduire à une blessure réciproque.
Avatar de l’utilisateur
Stephane de Vaulx
Chevalier
 
Messages: 168
Inscription: Mar Aoû 25, 2009 8:15 am
Localisation: Pont de l'Arn, Tarn, France

Messagepar Santino » Jeu Oct 21, 2010 4:38 pm

Je pensais plus à un jet unique par rapport au différentiel de deux valeurs de combat 8)
Avatar de l’utilisateur
Santino
Empereur
 
Messages: 1565
Inscription: Mer Juin 22, 2005 10:50 pm
Localisation: Strasbourg

Messagepar Stephane de Vaulx » Ven Oct 22, 2010 5:19 pm

Pourrais tu détailler?
Avatar de l’utilisateur
Stephane de Vaulx
Chevalier
 
Messages: 168
Inscription: Mar Aoû 25, 2009 8:15 am
Localisation: Pont de l'Arn, Tarn, France

Messagepar Cruchot » Sam Oct 23, 2010 11:34 am

Santino a écrit:Je pensais plus à un jet unique par rapport au différentiel de deux valeurs de combat 8)


un système à la dBX non ?

Ceci pourrait déboucher sur des résultats simultanés : les 2 sont blessés ou un est blessé, l'autre assomé, etc...
Etonnant! non ?
Avatar de l’utilisateur
Cruchot
Sénéchal
 
Messages: 494
Inscription: Jeu Avr 26, 2007 7:09 pm
Localisation: France - Normandie-Juno Beach

Messagepar Santino » Sam Oct 23, 2010 12:35 pm

Quelque chose comme ça 8)
Avatar de l’utilisateur
Santino
Empereur
 
Messages: 1565
Inscription: Mer Juin 22, 2005 10:50 pm
Localisation: Strasbourg

Messagepar Cruchot » Sam Oct 23, 2010 4:37 pm

Une remarque, j'étais tombé par hasard, sur un site d'escrime médiévale. En bretteur patenté et retraité, j'avais été étonné par la briéveté des passes présentées mais aussi leur variété. Un assaut pouvait se résumer à une attaque, une parade-riposte et éventuellement une nouvelle parade riposte. En plus l'absence d'attaque fendue, laisse les adversaires proches.
J'en ai conclu que les combats devaient être bref, le plus expérimenté prenant l'avantage rapidement.
Etonnant! non ?
Avatar de l’utilisateur
Cruchot
Sénéchal
 
Messages: 494
Inscription: Jeu Avr 26, 2007 7:09 pm
Localisation: France - Normandie-Juno Beach

Messagepar Stephane de Vaulx » Sam Oct 23, 2010 8:22 pm

Je ne fais que très peu de boken en Aikido, mais là aussi les "katas" sont brefs, juste quelques passes et c'est fini.
Avatar de l’utilisateur
Stephane de Vaulx
Chevalier
 
Messages: 168
Inscription: Mar Aoû 25, 2009 8:15 am
Localisation: Pont de l'Arn, Tarn, France

Messagepar Louvois » Sam Oct 23, 2010 10:37 pm

pour avoir fait de l'escrime pendant 2 ans : en effet, la touche arrive en quelques secondes.
VITAM IMPENDERE VERO, JUVÉNAL, satire IV, v. 91
Avatar de l’utilisateur
Louvois
Roi
 
Messages: 1309
Inscription: Sam Nov 12, 2005 12:51 am
Localisation: le coeur en Artois, le corps à Paris

Messagepar Cruchot » Dim Oct 24, 2010 8:48 pm

Louvois a écrit:pour avoir fait de l'escrime pendant 2 ans : en effet, la touche arrive en quelques secondes.


Il faut s'écarter un peu de l'escrime moderne.
En escrime moderne, il y a deux cas interessant du point de vue affrontement historique :
- les attaques simultanées où les 2 tireurs touchent,
- le "coup d'arrêt" : riposte bras tendu qui touche sans parade de l'attaque (reconnue comme touche non valable). Ici encore, l'attaquant est touché quant au défenseur, c'est variable surtout s'il a une allonge plus importante.
- les gnons (si, si), cas où il n'y a pas touche d'estoc ou de taille, mais on se prend la coquille quand ce n'est pas l'adversaire (résultat assomé)
Etonnant! non ?
Avatar de l’utilisateur
Cruchot
Sénéchal
 
Messages: 494
Inscription: Jeu Avr 26, 2007 7:09 pm
Localisation: France - Normandie-Juno Beach

Messagepar Santino » Lun Oct 25, 2010 9:20 am

On ne doit pas faire beaucoup d'escrime dans une presse médiévale...
Avatar de l’utilisateur
Santino
Empereur
 
Messages: 1565
Inscription: Mer Juin 22, 2005 10:50 pm
Localisation: Strasbourg

Messagepar Louvois » Lun Oct 25, 2010 1:21 pm

de ce que l'on appelle actuellement l'escrime artistique, surement pas puisque c'est dérivé du duel. par contre en terme de temps consacré à chaque adversaire cela reste comparable (probablement qq secondes) tout comme les bases (coups d'estoc/taille, parade, ...).
tout ceci pris à la même période : combat de face au MA, profil à l'époque moderne avec l'abandon de la 2e main.
donc bien évidemment si l'on compare la mêlée avec l'image moderne du combat les positions ne sont pas les mêmes mais au final, ramené à technique équivalente, ca ne change pas du tout au tout.
VITAM IMPENDERE VERO, JUVÉNAL, satire IV, v. 91
Avatar de l’utilisateur
Louvois
Roi
 
Messages: 1309
Inscription: Sam Nov 12, 2005 12:51 am
Localisation: le coeur en Artois, le corps à Paris

Messagepar Cruchot » Lun Oct 25, 2010 10:00 pm

Assez d'accord avec Louvois, l'escrime artistique ferraille bcp. Dans la réalité c'est plus direct et plus bref style braveheart.
Etonnant! non ?
Avatar de l’utilisateur
Cruchot
Sénéchal
 
Messages: 494
Inscription: Jeu Avr 26, 2007 7:09 pm
Localisation: France - Normandie-Juno Beach

Messagepar Zorn » Lun Oct 25, 2010 11:04 pm

Je suis loin d'avoir votre expérience (quelques cours pendant mon service militaire...), mais j'ai l'impression que vous oubliez un truc : le bouclier !

Pour le dire autrement, vos propos seraient bien moins déplacés si Cry Havoc était placé sous le signe du "Un pour tous, tous pour un !".
Mais là, point de mousquetaire...

Avec les lourdes épées, ou les boucliers, j'ai plutôt l'impresion que les échanges duraient plus longtemps... On ne peut pas avoir la même vivacité qu'avec un fleuret. Mais peut être suis-je victime d'hollywood.
"Le bien si tu peux, le mal s'il le faut."

Adoubé Chevalier de Bois le Roi, le 6 juin de l'an de grâce 2009.

Skype : Zorn63
Avatar de l’utilisateur
Zorn
Roi
 
Messages: 1114
Inscription: Sam Juin 11, 2005 2:18 am

Messagepar Louvois » Lun Oct 25, 2010 11:32 pm

le combat médiéval est un combat à 2 mains de face. à l'époque moderne, il est de profil à 1 main. en fait, avec l'abandon de la 2e main, pour se protéger, on se met désormais de profil.

pour ce qui est de la 2e main, elle a un arsenal plus composite que la main droite (laquelle a une épée ou une hache, pour faire simple).
la 2e main a le choix entre etre un soutien à la 1e main (épée à 2 main par ex), ou une arme spécifique (2e épée, rondache, ...)
pour autant, il est partiellement faux de croire que le bouclier est une arme exclusivement défensive : il est également possible d'attaquer avec en portant divers coups. tout comme l'épée peut servir à la parade.
au final, le combat se réduit à qq passes tout au plus. avec ou sans bouclier, en moins de 2 min c'est plié.
VITAM IMPENDERE VERO, JUVÉNAL, satire IV, v. 91
Avatar de l’utilisateur
Louvois
Roi
 
Messages: 1309
Inscription: Sam Nov 12, 2005 12:51 am
Localisation: le coeur en Artois, le corps à Paris

PrécédenteSuivante

Retourner vers Traité sur l'Art de la Guerre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron